« Vos nouveaux voisins arrivent bientôt »

Dans ma boîte à lettres, une carte postale. Un message :
“Vos nouveaux voisins arrivent bientôt.
On compte sur vous pour les accueillir comme il se doit ;)”

Nouveaux voisins ? Va-t-on enfin permettre à des personnes sans domicile fixe, à des réfugiés ou à des familles Roms de se loger décemment ? “Yes ! Ça bouge près de chez vous”, m’avertit la carte. Visiblement ça ne bouge pas dans le sens que j’imaginais. L’expéditeur n’est ni une ONG, ni un centre qui cherche des logements pour personnes précarisées, mais Jérôme Thomas, “Real Estate Guru” de l’agence Real Lab. Jérôme Thomas serait-il le “on” qui compte sur moi pour accueillir comme il se doit ;) les nouveaux voisins ? De quoi il s’occupe ce mec ?

Je consulte le site www.real-lab.com, annoncé sur la carte. Real Lab est basé dans une avenue qui jouxte l’avenue Franklin Roosevelt. J’ignorais que ces rues cossues étaient situées à 1000 Bruxelles. “Votre agence immobilière à Bruxelles. Le Real Lab est une agence immobilière qui désire contribuer à changer le monde en lui apportant plus d’humanité et de durabilité.”

L’injonction inscrite sur la carte me saute aux yeux :

“Find your Place, Make a better World. Changer d’habitation n’est pas un acte anodin […] Nous cherchons à proposer des solutions permettant d’améliorer les cadres de vie tout en contribuant positivement à l’activité sociale, économique et écologique des quartiers où nous sommes implantés.”

À qui s’adresse ce jargon ? Cette carte dans ma boîte aux lettres, moi, petite vieille qui, depuis plus de 20 ans, ai trouvé ma place au 30, rue des Renards, appartement peut-être mal isolé mais jouissant d’une superbe lumière et surtout entouré d’amis, de bienveillance, dans une ambiance unique à Bruxelles et pour autant, en ignorant complètement si le monde en est meilleur.

Et comme ce n’est pas anodin de changer d’habitation, de mon propre gré, je n’en déménagerai pas. De quoi il s’occupe Real Lab, agence immobilière de Bruxelles, déjà implantée rue des Tanneurs ?

“Faire le Bien par le bien. Plus encore qu’une agence immobilière de premier plan, nous nous définissons comme un laboratoire vivant de la mise en adéquation de l’humain dans son habitat et son environnement.”

Mais comment ai-je pu aménager, déménager, pendant ma vie en me basant uniquement sur mes besoins et surtout sur mes ressources financières sans mettre en adéquation mon humanité dans mon habitat et mon environnement ? Sans questionner un laboratoire vivant ? Sans chercher à faire le Bien par le bien ?

Faire le Bien par le bien ? Bien. Un bien. Un immeuble donc, suis-je bête ! Décidément ce langage m’échappe.

Ce charabia n’est-il qu’une proposition d’acquérir un Bien ? Un Bien situé au 30, rue des Renards, par exemple ? Alors la petite vieille en situation précaire, faudrait penser à faire tes valises car dans “un moment propice à l’évolution de leurs choix de consommation et comportements quotidiens” (selon le site de Real Lab), des habitants des quartiers cossus ou de riches venus d’ailleurs ont envie de tâter de l’ambiance unique à Bruxelles dont tu jouis quotidiennement depuis plus de 20 ans. Vu les transformations, les frais d’isolation, tu ne pourras plus te le payer. Il te faudra quitter tes habitudes, tes amis, la bienveillance qui comme toi risquent de quitter les lieux. Si tu le demandes gentiment, les services sociaux de la ville de Bruxelles te trouveront-ils une place dans un mouroir plus ou moins confortable.

• Nicole

Une pensée sur “« Vos nouveaux voisins arrivent bientôt »

  • 9 mai 2018 à 0 h 22 min
    Permalink

    Belle article Nicole , tu as bien cernée le concept. Fatima Abid

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *