Les Marolles / Petits bouts d’Histoires

Un été de 1942, le 3 septembre, la Gestapo ferme la rue des Tanneurs avec des camions. À 20h30, ils ont bloqué toutes les issues. La rue est assiégée. Ils avancent porte par porte. Ils connaissent le nom des familles qu’ils recherchent. Un document bien fait, celui de l’AJB. Ils montent les escaliers, toquent aux appartements. Les familles sont à table. Certaines réussissent à cacher les enfants pendant qu’ils montent les escaliers. Ils entrent. 15 minutes pour plier bagage. Ils attendent en bas. Ils emmènent tout le monde dans les camions. Train. Endstation. Chambre à gaz. Directement.

Aujourd’hui, le vent a soufflé sur la place du Jeu de Balle. Chaque jour, mille caisses en carton sont fouillées par les habitants du quartier. Parmi ces femmes et ces hommes, qui ont chacun leurs histoires de voyages et d’immigration, certains des enfants qui s’étaient cachés ce soir-là ont des souvenirs à nous raconter.

Après avoir fait un reportage radiophonique sur la mémoire vivante qui se murmure encore dans les rues des Marolles, Richard Kalisz organise six soirées en leur hommage où ils viendront nous partager leur histoire sous forme d’intervention scénique, accompagnés par des comédiens et des musiciens.

Avec la simplicité d’une transmission orale, ces récits poignants racontés si simplement rejoignent la grande Histoire et nous enrichissent tous, d’où que l’on viennent, nous permettant de mieux comprendre notre humanité, notre passé et notre futur.

Lola Bonfanti

« Été 42, rafle dans les Marolles », c’est à 19h00 à l’Espace Magh, les 22, 23 et 24 février et les 1, 2 et 3 mars. Rue du Poinçon 17, 1000 Bruxelles. Informations au 02 274 05 10.

Mise en espace : Richard Kalisz ⎟ Contribution à la documentation : Luc Rémy et Joost Loncin ⎟ Assistant et contribution à la dramaturgie : Nacer Nafti ⎟ Lumières et sons : Isabelle Simon ⎟ Scénographie : Nicolas Froment ⎟ Comédiens : Emmanuel Texeraudet Nathalie Rjewsky ⎟ Comédien invité : Sam Touzani ⎟ Musiciens : André Reinitz (accordéon), Lola Bonfanti (violon et chant), la chorale de l’école Charles Buls, Moâne Sahli Redouan (chant). Avec les participations des témoins et rescapés de cet été 42.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *