Le fond de l’air est frais

Je pensais écrire un truc sur les grosses bagnoles qui envahissent le quartier mais j’en ai tellement marre de la circulation automobile que rien que d’y penser, je tousse !!! Qu’est-ce qu’on peut y faire ?

« Il était une fois un plan communal de mobilité, baptisé NOMO 2003. Visant à réduire le trafic automobile de 50%, il fut mis sur la table, il se retrouva sur l’étagère des projets visionnaires et y fut oublié… »

En janvier 2017, on nous informait avec fierté qu’un record des ventes automobiles en Belgique avait été atteint et, par ailleurs, on nous déconseillait de faire du jogging. En cause : la pollution de l’air liée au trafic ! Alors comment réduire de moitié le trafic automobile aujourd’hui, sachant qu’une famille sur deux possède au moins une voiture et l’utilise au quotidien ?

Le savoir et pourtant se sentir dans l’incapacité d’agir. Je vous donne un exemple : je fume trop de tabac, je sais que c’est toxique et je fume malgré le danger potentiel que le tabac a sur ma santé, cela ne me rend pas inhumaine. Cela me rend malade… cela me fait prendre conscience de ma condition humaine… cela finira par me tuer ! Ou pas ! On connaît les dangers liés aux gaz d’échappement et aux particules fines émises par les voitures, la terre entière est sous le même régime de haute pollution atmosphérique et pourtant nos usines continuent de produire des voitures qui se vendent, qui se cassent et qui se jettent !

Alors moi, faible mortelle, piétonne qui plus est, quel espoir de bon air puis-je avoir face à l’énorme machine à broyer l’humain ?

Suis-je coincée dans une sorte de magma existentiel où défauts et qualités sont en perpétuel conflit ? Où l’intérêt des uns fait le malheur des autres, naturellement et depuis toujours ?

Qu’est-ce qu’une vie humaine, après tout ? Que l’on soit riche ou pauvre, la vie bat son plein de souffrances et de bonnes heures de franches rigolades. Autour d’un Mouton Rothschild ou d’une puce électronique qui transforme l’eau en vin, il y a de quoi pleurer de rire. Mais un conseil, évitez les terrasses en journée !!!

• Catherine Martin

Collage : Sabine De Coninck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *