Guide secret de Bruxelles

Parler de l’Histoire c’est parler de l’absence, se pencher sur ce qui a disparu. Ce petit guide singulier, à l’iconographie soignée, nous fait découvrir le visage d’un Bruxelles qui n’est plus. À travers l’évocation de légendes, d’anecdotes mais aussi de lieux et de personnes, nous plongeons vers l’inconnu. Au fil des pages, il est question des adeptes de l’antoinisme, d’une des tours des anciennes fortifications toujours cachée dans le fond d’un jardin près de Sainte Gudule ou encore d’un itinéraire maritime à partir des noms de quais comblés depuis. D’ailleurs, on se dit qu’à cette époque, le cœur de la ville, tout en tracés sinueux, devait ressembler à Gand avec ses ponts, ses maisons à créneaux et sa densité moyen-âgeuse.

Rue du Poivre, rue des Harengs, impasse aux Huîtres, rue du Witloof, rue au Beurre, rue du Melon, dans les rues de Bruxelles résonne tout un imaginaire gourmand que Jean-Baptiste Baronian prend plaisir à isoler à la façon d’une énumération poétique. Plaisir des mots aussi avec cette liste datant du début du XXème siècle qui nous permet d’imaginer le Grand Sablon grâce aux commerces qui s’y trouvaient : un magnétiseur, un marchand de matelas, un constructeur de poêles, un marchand de bocaux pour conserve et de bouchons ou encore une fabrique de cartes à jouer.

À lire par petites lampées.

• Fred

“Guide secret de Bruxelles” par Jean-Baptiste Baronian
aux éditions Ouest-France, 2019.

La rédaction du Pavé a reçu un exemplaire de ce livre envoyé par les bons soins de son auteur. Qu’il en soit ici remercié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *