Espace public : il faut entretenir plutôt que réaménager

À propos de la « brigade des paveurs » et des projets de réaménagement de rues…

“Brigade de paveurs”

C’est du “Pavé dans les Marolles” que vient l’idée (lire notre article dans le Pavé n°2). En deux mots : privilégier l’entretien à long terme des rues pavées plutôt que leur rénovation épisodique. Ce serait moins coûteux, plus écologique, et ça permettrait la formation et l’engagement de main d’œuvre locale et sous-qualifiée. Nous avons proposé la création d’une coopérative de paveurs composée de deux équipes de deux paveurs qui, sur la durée du Contrat de quartier (4 ans), remettrait à neuf toutes les voiries du périmètre. Dans un premier temps, le CPAS a repris le projet à son compte. À présent, nous apprenons qu’il ne se fera pas sous forme de coopérative mais d’une “brigade” dépendant de la cellule Voirie.

➔ C’est une bonne chose que ce projet se mette en place. Mais il faut veiller à ce qu’il soit, durant la phase d’exécution, entièrement et uniquement dédié au périmètre. Il faut également s’assurer de sa pérennité au-delà du Contrat de quartier (afin de garantir l’entretien des voiries à long terme), et à ce que le recrutement des équipes se fasse localement.

[ Référence dans le dossier de base du Contrat de quartier : 5.1b ]

Réaménagement de rues

Le Contrat de quartier prévoit de réaménager 6 rues, en tout ou en partie (pour un total de 1.874.749€) : Miroir, Saint-Ghislain, Renards, Faucon, Abricotier, Samaritaine. Les “fiches projets” restent vagues quant au type d’interventions envisagées et ne disent pas clairement si la “brigade des paveurs” va y être investie.

➔ Nous demandons de privilégier l’entretien plutôt que le réaménagement, notamment en faisant intervenir la “brigade des paveurs”. De limiter ces interventions et leur budget au strict nécessaire (pavage, aspects de mobilité, changement de sens rue du Miroir…) afin de préserver le caractère de ces rues. D’assurer que leur élaboration se fasse de concert avec les habitants.

[ Référence dans le dossier de base du Contrat de quartier : 3.1 ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *